Minimalisme, simplifier pour être plus zen

Salon minimaliste

Photo de Bumiputra_rockers

 

On ne peut pas être détendu quant on a une maison encombrée. La preuve, quand on est énervé, on fait le ménage, parce que qu’une maison ordonnée =  un esprit zen. De plus, un espace trop rempli est plus difficile à ranger et nettoyer: on se cogne dans les meubles, on râle pour le bazar éparpillé….

Mais surtout on ne peut pas être libre, et cela coute cher d’accumuler.

Je vous donne donc quelques conseils pour simplifier votre vie, devenir minimalisme, être plus zen et retrouver votre liberté.

 

L’art de la simplicité

Dans son livre du même nom, Dominique Loreau critique la consommation à outrance et explique en quoi le minimalisme et la simplicité permettent de se libérer.

Elle nous parle du matérialisme, du temps et de l’argent libérés quand nous choisissons de simplifier notre vie en possédant moins. Mais elle parle aussi de simplifier pour une bonne hygiène du corps (moins d’artifices) et de l’ esprit (moins de stress et de stimulation).

C’est un livre que je conseille vivement. Facile à lire, il est plein de bon sens et transforme réellement notre rapport aux objets, à la consommation et à la propriété.

Vous pouvez l’acheter en cliquant sur la photo ci-dessous:

De ce livre, je vous explique ci-dessous les principes de base quand à la possession et l’accumulation de biens.

 

1)Le minimalisme

 

Posséder moins c’est être plus libre

Dans la société contemporaine et capitaliste, il est de bon ton de consommer et d’accumuler des biens. Plus on possède, plus on se sens riche. Mais on ne s’aperçoit pas que plus on possède, moins on est libre, et plus la vie devient compliquée.

En effet, plus on possède de choses, d’objets, plus il faut de placards, de rangements, d’espace, pour stoker. Quand il n’y a plus de place dans les armoires, on aménage le grenier. Puis quand le grenier est plein, on encombre le garage. Et comme on ne peut plus y entrer la voiture, on fabrique un préau pour la protéger des intempéries. Puis on accumule encore. Et la maison devient trop petite pour accueillir tout notre barda. On arrive plus à ranger. On en peut plus du bazar. Alors on finit par déménager pour une maison plus grande.

 

Grenier encombré

photo de Joakant

 

Vous êtes-vous demandé combien coûte tout ceci ?

  • > Les objets que vous accumulez.

    > Les meubles que vous achetez pour tout ranger.

    > La maison plus grande pour y caser tous ces objets inutiles une grande partie de l’année.

Et pour financer tout ceci, il vous faut travailler plus et donc avoir moins de temps pour vous.

Mais ce n’est pas la seule manière qu’ont vos possessions de vous priver de votre temps.  En effet, plus vous accumulez, plus il faut ranger.  Plus votre maison est grande, plus vous passez de temps à la nettoyer, à l’entretenir. Idem pour votre jardin.

Donc vos possessions finissent par vous prendre tout votre temps. Temps que vous n’utilisez plus pour vos loisirs, partager avec vos enfants, vos amis. Mes elles vous prennent aussi tous votre argent.

De plus, si vous souhaitez déménager, vous réfléchissez à deux fois à l‘idée de devoir mettre tout en carton et tout déplacer. Quelle galère ! Vous finissez par être immobilisé par le poids de toutes vos possessions. Oubliez l’idée de partir vivre à l’étranger, ou de vider votre maison et la louer pendant une année sabbatique à voyager autour du monde.

Donc vos possessions finissent par vous empêcher de bouger et de vivre.

 

Grand dressing

photo de mgattorna

Posséder moins c’est être plus zen

Tout les objets accumulés finissent aussi par vous stresser. Parce que toutes ces choses, il faut les ranger, les entretenir, les retrouver dans le bazar accumulé. Et aussi parce que, pour reprendre l’exemple du déménagement, il faudra les faire ces centaines de cartons, et les déplacer, en l’espace d’une journée, avec tous les meubles qu’un fourgon ne suffit pas à contenir.

Alors oui, tout ce fatra accumulé finit par vous travailler les nerfs.  Vous vous fâcher contre vos enfants, vous ne trouvez plus vos affaires, ne vous souvenez plus dans quel placard, quelle boite vous avez rangé ce câble vidéo dont vous avez besoin….

Souvenez-vous de cela:  Moins = plusPlus d’argent, de temps, de place, d’ordre, de relations….

 

2) Simplifier

 

Faire le tri et jeter

Pour vous libérer et vivre plus zen, il va falloir commencer par faire le vide, en triant et en vous débarrassant de tout ce que vous n’utilisez pas au moins une fois l’an.

 

– Dans votre penderie

Trier vos vêtements et débarrassez-vous de tout ce qui :

  • > est trop grand ou trop petit

    > vous n’avez pas porté depuis plus d’un an

  • > n’est plus à la mode

⇒ Vendez les en vide-grenier ou vide dressing ou bien donnez les à des amis ou à la croix rouge.

  • > est abimé

    ⇒ Envoyez les au recyclage.

    > n’est pas de saison

⇒ Rangez les dans une valise ou dans des boites, au grenier ou sur les étagères du haut, moins accessibles.

Après ce grand tri, vous y verrez beaucoup plus clair dans votre penderie. Ranger vos vêtements sera beaucoup plus aisé, ils seront moins froissés et vous gagnerez du temps pour les choisir le matin.

 

– Dans votre cuisine

Avez-vous peur d’une 3ème guerre mondiale ? Parce que certains garde-manger pourraient faire vivre une famille pendant 3 mois.

Accumuler de la nourriture provoque :

  • > une plus grande consommation alimentaire

    > beaucoup plus de pertes par péremption ou infestation par les mites alimentaires

  • > un besoin croissant de place et donc une grande cuisine, avec plein de placards, un grand frigo, et un congélateur, une arrière cuisine, voire même une réserve supplémentaire dans le garage.

    Tout ceci finit par coûter un bras, à l’achat, en espace, mais aussi en consommation électrique.

Et avez-vous besoin de posséder un appareil à raclette, à fondue, à gaufres, à faire le pain, une pierrade,  3 services à vaisselle,  un mixeur, un extracteur de jus, un thermomix…

Je n’ai qu’un petit mixeur à bras avec lequel je fais soupes et purées, smoothies….et pour le reste, j’emprunte. On se partage les robots en famille. Pas besoin d’avoir un appareil à raclettes chacun alors qu’on l’utilise 2 fois l’an.

 

– Dans le garage

De la même manière, inutile d’acheter une tonne d’outils qui ne serviront qu’une seule fois. Il existe aujourd’hui des sites web  de location de matériel entre particuliers, entre voisins. C’est plus économique, écologique et moins encombrant.

Dans les habitats partagés, il existe souvent une buanderie ou un atelier commun: gain de place, gain financier et rentabilisation des outils….

 

Maintenant….

vous pouvez reproduire cette démarche de tri dans chaque coin de votre maison : les placards, les chambres des enfants , le grenier, le garage…..

Vous verrez comme la vie devient plus simple quand votre maison est désencombrée.

De plus, désencombrer permet d’avoir une maison moins grande et de  payer moins cher de loyer, 1er gros budget d’un ménage.

Alors qu’attendez-vous pour passer à l’action et devenir minimaliste à votre tour ?

 

Bureau zen

photo de bumiputra-rockers

 

Dans son livre “Zéro déchet” Béa Johnson dédie plusieurs chapitres au désencombrement et au minimalisme.

« Il n’y a pas si longtemps, les choses étaient bien différentes : je possédais une maison de 280 mètres carrés, deux voitures. […] Aujourd’hui, moins j’ai de biens matériels, plus je me sens riche. Et je n’ai plus besoin de sortir les poubelles ! » Allégez-vous ! Tel est le conseil de Béa Johnson depuis que sa famille et elle ont réussi à réduire de 40 % leurs dépenses annuelles en ne produisant aucun déchet.

Vous pouvez le trouver ici:

 

Ces articles pourraient aussi vous intéresser:

12 moyen de diminuer le coût de votre logement

La vie coûte moins cher au soleil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *